Intrusium : Pensez à mettre à jour vos favoris !

de | 23 novembre 2016

Intrusium est un nouveau site avec une navigation fluide et conviviale. Victime d’attaque numérique ? Nous vous invitons à découvrir nos services dédiés à votre protection numérique et la collaboration avec les enquêteurs privés partenaires de Vigifraude ®. La recherches de preuves dans le domaine numérique, c’est notre métier depuis plus de 15 ans. Un savoir-faire qui nous a permis de résoudre des affaires de diffamation, dénigrement ou menaces avec des délinquants qui se croyaient anonymes et à l’abri des poursuites judiciaires.

Intrusium : enquêtes numériques

En matière de Cybercrime, le dépôt de plainte systématique n’est pas forcement intéressant; En effet, vous n’avez pas toujours assez d’élément pour diligenter une enquête.  Une des grandes spécialités des cybercriminels français reste l’escroquerie et les fraudes réalisées avec des faux documents.

L’infiltration est une technique d’enquête spéciale. En effet, Elle a été introduite en matière de criminalité organisée par la loi n° 2004 du 9 mars 2004, qui traite également des cas suivants :

  • 1° Crime de meurtre commis en bande organisée prévu par le 8° de l’article 221-4 du code pénal ;
  • 2° Crime de tortures et d’actes de barbarie commis en bande organisée prévu par l’article 222-4 du code pénal ;
  • 3° Crimes et délits de trafic de stupéfiants prévus par les articles 222-34 à 222-40 du code pénal ;
  • 4° Crimes et délits d’enlèvement et de séquestration commis en bande organisée prévus par l’article 224-5-2 du code pénal ;
  • 5° Crimes et délits aggravés de traite des êtres humains prévus par les articles 225-4-2 à 225-4-7 du code pénal ;
  • 6° Crimes et délits aggravés de proxénétisme prévus par les articles 225-7 à 225-12 du code pénal ;
  • 7° Crime de vol commis en bande organisée prévu par l’article 311-9 du code pénal ;
  • 8° Crimes aggravés d’extorsion prévus par les articles 312-6 et 312-7 du code pénal ;
  • 9° Crime de destruction, dégradation et détérioration d’un bien commis en bande organisée prévu par l’article 322-8 du code pénal ;
  • 10° Crimes en matière de fausse monnaie prévus par les articles 442-1 et 442-2 du code pénal ;
  • 11° Crimes et délits constituant des actes de terrorisme prévus par les articles 421-1 à 421-5 du code pénal ;

Nous avons, de notre côté, développé nos propres méthodes d’investigation, toutes basées sur des codes informatiques dédiés à l’investigation, les solutions Cyberdétective ®.

 

 

Pensez à mettre à jour vos favoris !

Intrusium et vigifraude ® : votre réflexe sécurité

En matière de délit numérique, le dépôt de plainte n’est pas un réflexe systématique pour les entreprises touchées. Elles ne savent pas comment procéder, et elles craignent que cela provoque des réactions négatives dans la presse ou auprès de leurs clients.

Par cybercriminalité, il faut entendre  l’ensemble des infractions pénales susceptibles de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau. Cela englobe donc de très nombreuses situations.

Détournement de fonds , Escroquerie, piratage, Espionnage, contactez les détectives Vigifraude sur le site intrusium.com from Alain STEVENS on Vimeo.

Comment agir dans une affaire de contrefaçon ? Nos enquêteurs vont réaliser des investigations pour matérialiser les litiges (constats d’huissier), et remonter les pistes pour identifier les responsables. Mais les résultats varient fortement d’un secteur à un autre. Toutefois, ce type de pratique illégale vous autorise à porter plainte et conduire l’affaire devant les autorités compétentes. La contrefaçon est un fléau pour de nombreuses entreprises françaises.

 

 

Intrusium et Cyberdétective ® : des solutions développées depuis 1999

Intrusium et Cyberdétective ® : des solutions développées depuis 1999

Share